Skip to content

« Dis, pour qui t’as voté ? Pour Juppon ou pour Fillé ? » | Charles Sannat

28 novembre 2016

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Ma femme me demandait hier : « Dis, tu crois que ça changerait quoi Fillon ou Juppé ? Lequel a le meilleur programme ? »

Vous qui avez voté en masse hier, vous qui vous êtes passionnés pour cette primaire, ce que j’ai à vous dire ne va certainement pas vous faire plaisir, mais je ne vous demanderai qu’une chose : lisez ce que j’ai à vous dire et prouvez-moi que c’est moi qui me trompe !

Comme vous pouvez le voir sur cette infographie de l’AFP, les différences entre les deux candidats sont plus ténues que ce que le débat de la primaire savamment orchestré ne vise à le faire croire (mais ce n’est pas le plus important).programme-juppe-fillon

Si pour l’un il faut faire 100 milliards d’économies (Fillon), pour Juppé le « modéré » il faut en faire entre 85 et 100 milliards… Autant dire bonnet blanc et blanc bonnet !!

Oui mais tu comprends il « veut supprimer » la Sécurité sociale (Fillon), Juppé lui il veut continuer comme avant. Pourtant, il ne faut pas oublier que la Sécurité sociale a beaucoup évolué dans le temps et depuis sa création à la fin des années 40. Ce que je vais vous dire sur l’assurance est important, sans doute utile, mais ce n’est pas l’essentiel !!

Lorsque Fillon explique que la Sécurité sociale doit s’occuper des risques importants, il n’a pas forcément tort mais nous vivons dans un immense monde de confusion comme vous le savez.

Une assurance, je ne la prends pas pour m’assurer ce que je peux payer !! Pour être clair, je peux me payer une boîte de Doliprane ou de Fervex en cas de rhume, pas le traitement d’une maladie grave ou de longue durée. Lorsque ma maman a eu un cancer, nous avons été heureux d’avoir une Sécurité sociale !! Alors oui, en période de disette on peut dire que sauver la Sécu c’est aussi dire aux gens que l’on ne peut pas mettre tout forcément sur le même plan de gravité parce que les montants en jeu ne sont pas les mêmes.

Je ne paye pas une assurance maison en cas de vitre cassée (j’ai une franchise de 250 euros). En revanche, si ma maison brûle, je serai bien incapable de payer à nouveau pour sa reconstruction. Là réside le principe de fonds de l’assurance.

Mais en fait, tel n’est pas le problème ! Rien de tout cela n’est le problème !

Le problème c’est que le cadre de ces deux candidats est strictement le même !

Alors pour qui voter lorsqu’aucun de ces deux candidats de droite, aussi respectables soient-ils, ne proposent de remettre en cause les points clefs qui sont la conséquence de nos problèmes ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’euro ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec la mondialisation et les délocalisations devenues totalement iniques pour la France ? La mondialisation est un marché de dupe dans lequel nous nous faisons couillonner dans les grandes largeurs sans rien faire et en contemplant nos usines fermer et nos emplois partir !

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’Union européenne qui détient tous les volets de pouvoir en particulier législatifs ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème avec l’exercice de notre souveraineté, de respect de nos frontières, ou encore de choix de guerre ou de paix en étant désormais intégrés à l’Otan ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous devions peut-être sortir de l’OTAN et ne plus être inféodés aux intérêts américains au détriment des nôtres ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que nous avions un problème de compétitivité comme les Américains, comme les Anglais, et très prochainement comme les Allemands qui commencent à se faire racheter leurs entreprises par les vilains Chinois ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer que la compétitivité c’est relatif ? Que travailler 48 heures par semaine (au maximum) c’est très bien, mais que même en faisant cela, nous resterons largement plus cher qu’un petit chinois payé 100 euros par mois dans les campagnes et 400 en ville charges comprises, ce qui est également le cas d’un Polonais (500 euros par mois), sans oublier le Bulgare encore moins cher que le Chinois à moins de 200 euros mensuel ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon parler du dumping fiscal ou social des autres pays ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon expliquer les dangers du totalitarisme marchand et des multinationales qui confisquent la démocratie et les leviers de pouvoir à leur profit et contre les peuples ?

Avez-vous entendu Fillé et Juppon parler des banques ou des mécanismes de création monétaire ?

NON, Juppon et Fillé sont tous les deux des mondialistes !

Alors j’aurais pu continuer cette longue litanie encore longtemps. Comment parler de la fierté d’être français (Fillon) sans parler une seule fois, sans jamais évoquer la « souveraineté » de notre pays (et à ce titre Juppé est moins faux cul avec son programme sur la diversité heureuse) ?

Alors dis, pour qui t’as voté, hein ? Voilà ma chérie ce que je pense, et c’est cela que j’ai répondu à ma femme.

Le spectacle électoral est très bien fait. Il y a du suspense, des retournements, on fait croire à des différences fondamentales, à un vrai choix de société (ma maman ayant très peur de Fillon car il prône une société radicalement différente d’un Juppé) alors qu’aucun des deux candidats n’a abordé les véritables sujets, les fondamentaux comme ils l’ont été d’ailleurs aux États-Unis et ce qui explique, n’en déplaise aux mondialistes, le succès et la victoire de Trump.

Les gens sont gentils et naïfs.

Ils veulent croire que cela peut changer, ils veulent croire que le choix est important, que la démocratie existe, qu’entre Juppon et Fillé ce n’est pas pareil, mais fondamentalement et dans l’épaisseur du trait, c’est exactement la même chose.

La triste réalité, c’est qu’avec Juppon ou Fillé vous aurez la même Europe. Vous aurez la même mondialisation, vous aurez les mêmes délocalisations, vous aurez le même dumping fiscal ou social savamment organisé pour le profit des multinationales. Vous aurez moins de droits, moins de protection, plus de travail à faire et au bout, plus de chômage. Ces politiques ne peuvent pas fonctionner car il s’agit encore et encore de faire fondamentalement la même chose dans le même cadre mais un peu autrement avec quelques ajustements à la marge sur les impôts ou pour les « artisans » et les professions libérales et encore…

Bref, tout cela n’est qu’un grand mirage.

Vous avez le choix entre deux mondialistes européistes et europathes…

Peu importe le vainqueur.

Peu importe le gagnant.

C’est juste un spectacle, ou plus précisément comme je le pense, un grand cirque et une immense illusion dont vous êtes les héros anonymes et comme d’habitude les futurs cocus.

Finalement, le seul champ libre laissé est la vision « sociétale » que l’on peut réduire à « LGBT » pour la gôche de prôôôgrèès et « catho-réac » pour la droite (en gros et en très volontairement caricatural, mais vous avez compris l’idée), pour le reste vous aurez essentiellement la même politique européiste et mondialiste (en données corrigées de la politique étrangère qui diffère de Fillon à Juppé et ce n’est pas rien non plus).

J’aurais pourtant tellement aimé vous dire autre chose, j’aurais pourtant, comme beaucoup, tellement aimé y croire.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

 

 

 

Publicités

From → Empire

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :