Skip to content

Le résultat de l’impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent | quantumfuture

24 septembre 2016

RH
Signs of the Times
15 juin 2007

Traduction française: Henri R.

La NASA semble passer beaucoup de temps à rechercher et à réfléchir à des moyens pour dévier des astéroïdes errants qui pourraient éventuellement percuter la Terre. Ils continuent cependant à rassurer le public que la probabilité d’être réellement heurté par un astéroïde est extrêmement faible. Alors pourquoi toute cette attention ?

Pour David Morrison, un scientifique senior de la NASA, la Terre orbite autour du Soleil dans une sorte de stand de tir cosmique. Plus d’un million d’astéroïdes tournent autour du Soleil, et c’est le travail de Morrison de comprendre lequel de ces morceaux de roche, poussière et métal pourrait venir s’écraser sur la Terre.

Actuellement, la NASA suit 127 astéroïdes qui ont une très faible chance de percuter la planète. Ce nombre est sur le point d’augmenter considérablement. Des télescopes plus puissants et un nouveau mandat du Congrès permettront aux scientifiques de détecter des milliers d’astéroïdes plus petits qui ont plus de chance de percuter la Terre. Et les scientifiques élaborent des moyens pour les arrêter, depuis des « tracteurs gravitationnels » jusqu’aux armes à rayon solaire. « La question n’est pas de savoir s’ils vont percuter la Terre,» dit Russell Schweickart, un ancien astronaute d’Apollo qui fait partie d’un groupe qui étudie les astéroïdes. « La question est de savoir à quelle fréquence nous aurons à intervenir à leur propos. » En fait, Schweickart pense que les leaders mondiaux auront à faire quelque chose à ce sujet très bientôt, d’ici les 15 prochaines années.

Lire la suite ici : http://quantumfuture.net/fr/dryas_recent.htm
et particulièrement la conclusions.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :