Skip to content

La Russie va se doter des moyens juridiques permettant d’arrêter ses opposants à l’étranger | La Voix de la Russie

4 juillet 2014

« Si le conflit armé prend fin, Kolomoïski perdra tout. Personne n’a besoin des groupes armés financés par Kolomoïski, personne n’a besoin de ce que ce dernier contrôle un tiers du territoire de l’Ukraine. Et personne n’a besoin de Kolomoïski avec son habitude de faire sien le business des autres ».Mais pourquoi accuser et émettre des mandats d’arrêt contre ceux qui ne mettront jamais le pied en Russie ? Les juristes expliquent que les ressortissants russes ayant commis des crimes en dehors du territoire russe encourt une responsabilité pénale, s’il s’agit d’un crime contre la Russie ou les ressortissants de cette dernière. La législation de nombreux Etats comporte ce genre de dispositions. Ainsi Israël estime que les terroristes ne doivent pas avoir la vie facile où qu’ils se trouvent.Les Etats-Unis sont les grands amateurs de ce principe. Pour ne citer qu’un seul exemple il suffit de se rappeler de la liquidation d’Oussama Ben Laden se trouvant sur le sol pakistanais.Le gouvernement russe est en train d’étudier une proposition de loi qui donne aux agents des forces de l’ordre russe le droit d’arrêter les ressortissants étrangers en fuite à l’étranger. Le Service des renseignements extérieurs et le FSB aura alors des pouvoirs supplémentaires. Quant au mandat d’arrêt émis par le tribunal russe, il sert de fondement aux actions des services russes.

viaMandat d’arrêt contre Kolomoïski : qu’est-ce qui attend l’oligarque ukrainien ? |  La Voix de la Russie.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :