Skip to content

En janvier 2013, les colonnes terroristes ne fonçaient pas sur Bamako | L’Opinion

27 juin 2014

En janvier 2013, les colonnes terroristes ne fonçaient pas sur Bamako.

Tandis que des unités spéciales continuerait d’opérer directement depuis Arlit, au Niger, (son désert, ses dunes, ses mines d’uranium) l’opération Serval aurait été déclenchée à titre préventif afin de prévenir un assaut d’environ 1500 djihadistes. Sur Bamako ? Ou sur Arlit ? Je ne sais pas, mais il n’y a ni pétrole, ni uranium à Bamako. Les unités de l’opération Serval se sont mises en marche avec un feu vert présidentiel pour engager le combat dès qu’elle le jugeraient utiles, sans devoir obtenir d’autres autorisations.

viaLes secrets de la guerre française au Mali.

Combien de temps reste-t-il avant que ces mines dépendent d’intérêts anglo-saxons ?

Publicités

From → Empire

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :